En fait Paolo, ceci est une vieille idée que le mouvement communiste a expérimenté, cela s’appelle l’université populaire. Alors évidemment, depuis longtemps, stalinisme oblige, ce sont devenus des lieux un peu bobo qui cultivent l’entre soi et qui n’ont plus aucun lien avec les PC depuis longtemps, avant même leurs disparitions. C’est dire. Un certain Onfrey, que certains avaient voulu croire moins superficiel que BHL, avait même fait la sienne. Je doute que qui que ce soit à l’ulb soit intéressé. Ils faudrait être rentier aujourd’hui pour s’intéresser à une telle affaire. Les grands bourgeois du début XX ont d’ailleurs contribué à créer des sociétés savantes, où les savants pouvaient librement confronter leurs idées sans frontières aucune entre les disciplines. Pense à Solvay. Évidemment, cela n’avait rien de populaire. Mais quand même. Cet esprit libre et créateur était encore possible dans une société capitaliste qui n’était qu’au tout début de sa faillite. Après, lorsque les civilisations (au sens humaniste du terme) et les empires entrent en décadence, il n’y a plus rien à espérer. L’épidémie du covid en est une belle illustration. Bon baiser de ma tanière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *